Au bout de près de 2 mois enfermés dans cette cage qu'est le mobil-home on va enfin récupérer notre maison. Vendredi dernière réunion de chantier en ce qui concerne la partie habitation du chantier, samedi et dimanche remise en place de quelques meubles et électro ménager restés sur place avec l'aide de mon petit Thomas.

Mardi matin le garde meuble nous rapporte ce qui est stocké chez lui puis le reste de la semaine sera consacré aux rangements les plus urgents. Toutefois je me réserve vendredi pour aller rouler toute la journée (non, pas en moto mais en vélo !) et dimanche pour aller rouler (non, pas en vélo mais en moto !) faut partager ses passions....

Tiens, en parlant de passion, bon ce n'en est pas une (du moins maintenant, on verra par la suite) je on se retrouve à cotoyer des personnes plus que passionnées par leur "truc" et ce truc s'avère être ........ la politique. Oui, oui, vous avez bien lu, la politique. Je m'explique. En fin d'année nous avons été contacté par un adjoint sortant qui nous a proposé de participer à un groupe de travail en vue de la préparation des municipales. De réunion en réunion, nous nous sommes piqués au jeu et de fil en aiguille nous voici sur une liste de candidats à ces prochaines élections.

Le pire est que cette liste n'est pas vraiment de ma sensibilité habituelle mais vu les conneries que la majorité sortante a fait ces deux dernières années et surtout que ce sont les seuls à avoir eu l'initiative de proposer à des personnes en situation de handicap, de les écouter et d'oser mentionner ce mot dans leur programme. Autre point important, le tête de liste (le seul des trois en lice à Caveirac) a eu le courage d'annoncer clairement sa coloration politique, mais bon, passons, le propos n'est pas là, le propos est qu'il a reconnu en public que certains de ses colistiers n'étaient pas de son bord mais que l'avenir de la commune passait bien avant ces querelles stériles. donc, de fait, me voilà sur une liste de "droite". Si nos concitoyens ont quelque chose entre les oreilles et qu'ils sachent l'utiliser, je devrais me retrouver conseiller municipal. Si un jour on m'avait dit ça (comme tellement d'autres choses d'ailleurs) je crois que j'aurais demandé si tous les médicaments avaient bien été pris !!!!