Une bonne grosse sortie comme je les aime tant, 2700 bornes en ne prenant quasiment pas de grandes routes (nationales et autoprout) au total on a du faire 2500 km de départementales et autres chemins ruraux et à peine 200 de routes à fort trafic et tout ça avec un minimum de pluie (pas de quoi fouetter un chat, entre 250/300 km de flotte en tout)

Voyage aller sans encombres si ce n'est quelques routes barrées pour cause de travaux mais qui nous ont permis de passer par des coins encore plus beaux que ceux prévus et on ne va pas s'en plaindre !

P1060957

P1060958

Une première étape chez nos amis Catherine et Didier à Ambronay (01) que nous avons beaucoup de plaisir à retrouver, en attendant de les voir enfin venir à la maison ....

Lendemain départ assez tôt car nous devons rallier Toul (54) en musardant à travers les montagnes de l'Ain, frôler le Jura et traverser la Franche-Comté. Là encore de superbes paysages (enfin jusqu'à Lons le Saunier et ensuite à partir de Vesoul) avec même au passage la traversée d'un village qui porte le nom de notre minou

P1060960

Le soir hébergement chez Jean-luc et Dominique que nous ne connaissions que virtuellement (même si nous faisons partie de son association). Un accueil des plus chaleureux qui restera longtemps dans nos mémoires, le tajine succulent et c'est dommage que la fatigue ait eu raison de nos forces autrement je crois que nous serions encore en train de discuter ...

Nous voici rendus au vendredi matin qui va marquer la fin de notre périple en solitaires car à une trentaine de km de là nous retrouvons une petite partie de la horde sauvage (lol). 1er épisode humide qui nous contraint à enfiler les vêtements de pluie pour effectuer cette "liaison", un café et quelques blablas plus tard le petit groupe d'une dizaine de motos se met en route pour notre destination commune: Fuussekaul, centre de vacances au fin fond du Luxembourg mais avant nous allons trainer dans la région chargée d'histoire, une halte à Verdun à l'ossuaire de Douaumont. 100 ans après les lieux sont toujours chargés d'émotion à la pensée de tous ces jeunes qui ont fait le sacrifice de leurs vies (peu importe leur uniforme)

Nous repartons à travers la campagne d'Argonne en direction de la Belgique tout d'abord avec un passage tout à coté de l'abbaye d'Orval (bien connue des amateurs de cette  délicieuse boisson fermentée issue du houblon ...) et nous rejoignons enfin notre but.

Je passerais sous silence tous les excès des soirées entre amis, copains, "frères", quel bonheur de vous revoir ! Les délires les plus fous n'auront pas lieu le premier soir car la fatigue aidant nombreux sont ceux qui rejoignent leur mobil-home relativement tôt (pas tous ....)

 

La suite un peu plus tard, faut bien vous faire languir un peu non ?